© 2011 - 2019 - Nelson MALLEUS EIRL

nelson@lamiprod.fr

Photo : Gautier CARBONNEAUX

Informations légales et Conditions Générales de Vente

 
Les harmoniques chez les bois

 

Partie 6

 

Comparaisons entre le son de la clarinette et celui du saxophone

     Ce court article est une transition entre les parties 1 à 5 qui décortiquent des instruments connus et la partie 7 qui conclura le dossier en étudiant un instrument moins connu aux propriétés surprenantes : le Venova. Nous allons comparer ici le son de la clarinette avec celui des saxophones alto et ténor afin de mettre en évidence les différences principales.

     Dans l'ensemble des extraits, les niveaux sonores des trois instruments ont été ajustés pour être du même ordre de grandeur afin que ce paramètre n'influence pas l'écoute.

 

Comparaisons auditives

     Quelques gammes :

 

     Et quelques phrases :

 

     Les différences de timbres sont flagrantes (gardez-les en tête car elles nous seront très utiles dans la partie suivante). Les autres différences (temps d'attaque, temps de transition entre les notes liées, variations de dynamique) ne peuvent pas être traitées aussi simplement avec si peu d'extraits. Elles dépendent de la technique de l'instrumentiste et de ses intentions de jeu plus que de l'instrument lui-même. Il faudrait étudier les cas extrêmes en détail, ce ne sera pas nécessaire pour la suite.

     Nous resterons donc concentrés sur ce jeu normal et nous focaliserons sur le timbre.

 

Étude des spectrogrammes

     Comparons le spectrogramme de la première gamme jouée plus haut à la clarinette avec celui de la première gamme jouée au saxophone alto :

 

Gamme jouée à la clarinette

 

Gamme jouée au saxophone alto

     On remarque notamment qu'à la clarinette, les harmoniques pairs sont plus faibles que les harmoniques impairs (ce phénomène est expliqué en détail ici), ce qui n'est pas le cas au saxophone.​

 

​     Aussi, profitons-en  pour rappeler que, contrairement à une idée reçue, le son de la clarinette comporte bien des harmoniques pairs, ils sont juste atténués par rapport aux harmoniques impairs.

     Avec ces éléments sonores et visuels, nous sommes maintenant en mesure de regarder de plus près le Venova (à venir).

Les exemples à la clarinette sont joués par mes soins

Enregistré au Studio La Majeur, 18 rue Saint-Bernard, 75011 Paris