© 2011 - 2019 - Nelson MALLEUS EIRL

nelson@lamiprod.fr

Photo : Gautier CARBONNEAUX

Informations légales et Conditions Générales de Vente

Autres dossiers

 

Des séances d'enregistrement plus écologiques


 

     Au vu des centaines voire des milliers de pages imprimées pour chaque séance d'enregistrement de musique de film, j'ai recherché comment minimiser l'impact écologique de l'enregistrement sans en altérer sa qualité.

 

Quelques idées

Voici quelques idées déjà expérimentées, n'hésitez pas à partager les vôtres en commentaires ou par e-mail :​

  • réaliser les impressions sur du papier 100% recyclé

  • limiter le nombre de conducteurs au strict minimum nécessaire (1 seul pour la régie suffit souvent)

  • mettre plusieurs morceaux sur chaque page des parties séparées

  • diriger depuis une tablette

 

Utiliser une tablette pendant un enregistrement ?


Si la tablette peine à s'imposer comme outil de travail performant, elle peut remplacer très avantageusement le papier pendant une séance d'enregistrement. Elle permet :

  • des tournes de pagesplus silencieuses pour le chef d'orchestre

  • de partager plus facilement les notes prises pendant la séance avec le monteur musique

  • de ne jamais perdre ou mélanger des feuilles

  • de modifier et de partager les partitions en direct (dans le cas où les musiciens jouent aussi sur tablette)

 

     Pour un enregistrement unique, l'indice carbone d'une tablette est supérieur à celui du papier. Mais ce choix s'impose comme une solution économique et écologique sur le long terme.