© 2011 - 2019 - Nelson MALLEUS EIRL

nelson@lamiprod.fr

Photo : Gautier CARBONNEAUX

Informations légales et Conditions Générales de Vente

 
Les harmoniques chez les instruments à cordes

 

Partie 3

 

Quelques effets sur les harmoniques

 

 

     Cette liste ne se veut pas exhaustive. Elle a pour but de souligner une sélection d'effets et de montrer leurs limites. De permettre des ouvertures pour les compositeurs et les instrumentistes qui ne seraient pas familiers du phénomène, et d'apporter quelques détails non sans importance pour ceux qui les connaissent mais n'ont pas encore eu l'occasion de les expérimenter.

 

Le trémolo harmonique

Quelques trémolos sur des harmoniques naturels :

 

Pour comparaison : voici un trémolo sur un harmonique naturel et un trémolo sur un fondamental.Il faut noter que dans ce cas précis, les doigts sont exactement au même endroit pour les deux sons : seule la façon d'appuyer sur la corde change. Dans le premier cas elle n'est qu'effleurée, dans le second cas l'instrumentiste appuie franchement.

 

Quelques trémolos sur des harmoniques artificiels :

 

Comme pour les harmoniques sans effets, c'est l'harmonique de rang 4 qui est le plus simple à obtenir en trémolo.

 

Le pizzicato harmonique

 

Les pizzicatos sont d'un très bon effet sur les harmoniques naturels et sans surprise, moins le rang est élevé, mieux ils sonnent.Pour les harmoniques artificiels, l'instrumentiste est obligé de laisser le doigt définissant la longueur de corde vibrante en place. Ce doigt va absorber une partie importante de l’énergie cinétique ce qui aura pour effet de faire diminuer très rapidement l'intensité du son.

 

Le glissando d'harmoniques naturels


Pour le glissando d'harmoniques artificiels : l'instrumentiste part d'un harmonique artificiel et fait glisser les deux doigts sur la corde en conservant l'intervalle qui les sépare. Difficile à exécuter, il permet d'effectuer un glissando comparable à celui du fondamental mais sur un autre rang d'harmonique avec le changement de timbre qui est impliqué.

Le glissando d'harmoniques naturels est plus simple à réaliser et d'un effet beaucoup plus original. En effleurant une corde à vide sur une partie ou l'ensemble de sa longueur, le musicien fait ainsi ressortir plusieurs harmoniques (la liste des harmoniques naturels du violon, de l'alto, du violoncelle et de la contrebasse sont disponibles dans leurs tablatures d'harmoniques respectives).

 

Le glissando d'harmoniques naturels est bien plus puissant sur les cordes graves et les harmoniques ressortent mieux. L'utilisation du glissando d'harmoniques est plus valorisante sur le violoncelle et la contrebasse. Les cordes aiguës permettent aussi des effets très intéressants.

 

Avec la participation d'Agathe HEMMO au violon